Le logo choisi au mois de juillet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 ne sera plus utilisé, suite à un problème de plagiat avec celui du Théâtre de Liège en Belgique. Un nouveau fiasco pour l’organisation de Tokyo 2020 après celui de l’annulation du projet de stade olympique.

 

TOKYO LOGOS

Les fiascos se succèdent pour les organisateurs de Tokyo 2020… Mi-juillet, ils leur avaient fallu annoncer l’annulation du projet de stade olympique suite à son doublement de prix de revient et à une vive contestation de son design.

Quelques semaines plus tard, c’est du côté du Logo choisi pour ces Jeux qu’a débarqué un mini-drame, avec une accusation de plagiat, et comme résultat, une fois de plus l’annulation du projet choisi et le lancement d’un nouveau concours.

On a du mal à le croire dans un pays aussi organisé que le Japon ! Et pourtant le logo Tokyo 2020 dévoilé en juillet lors d’une cérémonie officielle d’envergure avec plus de 5000 invités réunis pour découvrir cet emblème n’aura vécu qu’à peine deux mois…

Une polémique est apparue après qu’un designer belge, Olivier Debie, ait protesté sur le plagiat d’un logo créé par ses soins, pour le Théâtre de Liège, et ait menacé le CIO de porter l’affaire devant les tribunaux, pour obtenir un dédommagement de 50.000 euros à chaque utilisation.

Finalement, Yoshiro Mori, le président du Comité d’Organisation, a préféré jeter l’éponge, et annuler ce logo. Un nouveau concours sera lancé pour un emblème différent. Le précédent logo avait été choisi en novembre 2014 à partir de 104 projets, et c’est celui du jeune designer japonais, Kenjiro Sano, qui avait été retenu.

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Inside the Games
Étiquettes: