Les chiffres livrés par l’AFLD dans son rapport annuel laissent apparaître un bilan 2021 plus dynamique après une année 2020 très morose. Les prélèvements dépassent les 9000, un chiffre qui n’avait plus été atteint depuis 2014. Toutefois, le pourcentage de résultats anormaux demeure plutôt faible, avec 79 cas, soit 0.84%. Il s’ajoute à ce chiffre les violations des règles anti-dopage, sans contrôle positif, soit 5 cas en 2021, et les enquêtes maintenant possibles pour l’AFLD devraient également permettre d’améliorer ces résultats.

Analyse par Odile Baudrier

L’année 2020 demeurera comme une anomalie dans la lutte anti-dopage en France, et les chiffres 2021 reflètent le retour à une action plus forte de l’Agence Française Anti-Dopage. C’est surtout le nombre de contrôles effectués en 2021 qui donne le ton, avec 9158, ce qui n’avait plus été atteint depuis 2014.

Plus de contrôles = plus de cas positifs. L’équation est simple, et 2021 n’y échappe, avec un total de 79 RAA (résultats analytiques anormaux). Soit un pourcentage de 0.84%, qui, lui, n’est pas vraiment exceptionnel. Il revient au même niveau qu’en 2019, mais cela représente 2 à 3 fois moins que lors des années précédentes. A titre de comparaison, les pourcentages ont évolué entre 1.8% et 2.5% depuis 2008, avec un record de 3.1% en 2009 (247 cas pour 8065 contrôles).

Le renseignement en renfort des contrôles classiques

Le renseignement devient un élément majeur de la lutte anti-dopage, avec l’ouverture du département des enquêtes de l’AFLD, doté de pouvoirs larges, lui permettant d’accéder à des informations type relevés bancaires…, de convoquer des témoins, ou encore d’adopter une identité d’emprunt sur internet.

Pour 2021, ce sont 5 enquêtes qui avaient été ouvertes sur le 4ème trimestre. L’une d’elles concernait Amaury Golitin, qui vient d’être suspendu provisoirement par l’AFLD, pour des violations des règles anti-dopage et falsifications de documents.

Ce volet renseignement favorisera la possibilité de sanction des sportifs pour des violations dites non analytiques, violations des règles anti-dopage sans contrôle positif. En 2021, l’AFLD a suspendu 5 sportifs pour soustraction ou refus du contrôle – falsification des éléments du contrôle.

A noter que ce travail de renseignement s’appuie sur la plate-forme de signalement créé par l’AFLD, et ouverte à toute personne qui souhaite transmettre, même anonymement, une information sur un sportif. Et très important : toutes ces informations sont examinées par le département des enquêtes. En 2021, le site a recueilli 81 signalements : 6 concernaient l’athlétisme et 2 le trail. Vous savez ce qu’il vous reste à faire pour épauler la lutte anti-dopage !

45 sanctions ont été prises en 2021

Durant l’année 2021, 88 dossiers ont été enregistrés en vue d’une sanction par l’AFLD. 10 dossiers ont impliqué des sportifs de niveau international, 11 des sportifs dits de « niveau récréatif », et 51 affaires concernaient des sportifs évoluant à un niveau national ou participant à un Championna de France.

La commission des sanctions a pris un total de 45 sanctions : 20 sanctions inférieures à 2 ans – 8 égale à 2 ans – 4 entre 2 et 4 ans – 13 égales à 4 ans.

Les accords de culpabilité en nette augmentation

C’est en 2019 qu’est apparue la procédure de « composition administrative », qui permet à la personne poursuivie de reconnaître la violation qui lui est reprochée, d’en accepter les conséquences disciplinaires et de renoncer à l’audience dans le cadre d’un accord.

En 2021, 35 dossiers étaient concernés par cette procédure, et les propositions ont été acceptées à 18 reprises, soit un pourcentage de 56%.

Avec une incitation très forte, celle qui découle de la méthode de l’aveu rapide : si le sportif accepte l’accord dans les 20 jours, il obtient une réduction d’un an de sa suspension de quatre ans.

Les substances les plus détectées 

Les donnes ne changent pas, les substances les plus détectées se nomment agents anabolisants, stimulants, diurétiques, et glucocorticoïdes.

Agents anabolisants – 2727
Stimulants – 2626
Agents diurétiques et masquants – 2626
Glucocorticoïdes22
Antagonistes et modulateurs hormonaux9
Hormones peptidiques – facteurs de croissance – incluant 6 EPO  8
Beta 2 agonistes8
Cannabinoïdes6
Narcotiques1

L’athlétisme, sport majeur des contrôles

L’athlétisme figure toujours dans le TOP 4 des sports les plus contrôlés par l’AFLD. En tête, le rugby avec 1559 contrôles et 21 positifs, le foot avec 1190 contrôles et 6 positifs, puis l’athlétisme avec 950 contrôles et 8 cas positifs, juste devant le cyclisme avec 829 contrôles et 13 cas positifs.

Petite surprise avec ce chiffre de 8 cas positifs en athlétisme ! La transparence n’est pas de mise, puisque ces noms ne sont pas tous connus… C’est bien dommage.

PRELEVEMENTS ANTIDOPAGE REALISES DEPUIS 2006

 TOTAL PRELEVEMENTSPRELEVEMENTS URINAIRESPRELEVEMENTS SANGUINSPRELEVEMENTS PASSEPORT BIOLOGIQUERAA% RAA
20066371   2443.7%
20078600   2022.35%
200810368   2642.54%
20098065   2473.1%
2010105119686683 2372.25%
2011951459353555 1641.73%
20121055978432626 2222.6%
20131104084852425 1701.76%
20141041483731932 1111.24%
201586068006600 1611.73%
20167445675069511631391.9%
2017 (*)518342204734902021.93%
2018819872014795181341.74%
201979046992438474650.84%
202065205852249421280.43%
202191588263433462790.84%

(*) En 2017, le laboratoire d’analyses a fait l’objet d’une fermeture par l’Agence Mondiale Anti Dopage. Les analyses ont été effectuées seulement durant 3 trimestres.

DETAILS SUR PRELEVEMENTS

 % SPORTIFS NIVEAU NATIONAL OU INTERNATIONAL% CONTROLES HORS COMPETITIONRAA SUR CONTROLES EN COMPETITIONRAA SUR CONTROLES HORS COMPETITIONNBRE SUBSTANCES DETECTEES 
2010      
2011 39%    
2012 39%    
2013 31%    
2014 43%    
2015  1567240 
2016 43%    
2017 46%    
2018 47%    
201960%51%    
202081%67%    
202176%59%    

PRELEVEMENTS DANS L’ATHLETISME DEPUIS 2012

 PRELEVEMENTS URINAIRESRAA  % RAAPRELEVEMENTS SANGUINSRAA% RAAPRELEVEMENTS PASSEPORT BIOLOGIQUE
20121005282.4%    
20131472221.5%    
20141339120.89%170  170
20151811251.4%3040 178
20161353211.1%17110.56% 
20171197 (urine et sanguin)110.8%   265
20181821170.9%8311.2% 
20191441120.8%6223.20% 
202081710.1%    
202195080.84%8711.1% 

BUDGETS

 SUBVENTION MINISTEREPRESTATIONS SERVICES
20189.591.32
20199.771.44
202010.051.04
202110.71.4

https://www.spe15.fr/anti-dopage-lathletisme-sport-le-plus-controle-en-france-2/

Étiquettes: