Yema Crippa, de l’Ethiopie à l’Italie

16 janvier 2015

Yema Crippa a été sacré champion d’Europe junior de cross en décembre dernier. Ce jeune talent né en Ethiopie s’illustre pour l’Italie, son pays depuis son adoption.

 

Y crippa aAvec leurs cheveux dressés en crêtes bien droites et hautes, les deux frères Crippa ne passent pas inaperçus ! Leur look les singularise. Leur histoire également. Le maillot de l’Italie qu’ils arborent n’est pas celui d’un pays choisi au hasard d’une rencontre avec des recruteurs en mal de médailles. L’Italie est leur pays depuis leur adoption par un couple d’Italiens.
Roberto et Luisa Crippa ont adopté neuf enfants, tous d’Afrique de l’Est. Cette grande famille vit à Trente, une petite ville située en plein dans les Alpes Italiennes. Roberto Crippa, coureur à pied passionné, a souvent arpenté ces sentiers, et tout naturellement, il a amené ses enfants à courir eux aussi dans cet environnement naturel.
Et de suite, la génétique a parlé ! Yemaneberhan, surnommé Yema, son frère aîné, Nekagenet (Neka) et Kelemu ont révélé un talent précoce. Yema court ainsi le 1500 mètres en 3’59’’ à l’âge de 13 ans.

Kelemu atteint le premier le niveau international, 10ème au Championnat d’Europe junior de course de montagne. Yema et Neka brillent en cross, tous les deux présents au Mondial junior de 2013 en Pologne.

L’Equipe d’Italie y brille, 6ème équipe junior et 1ère équipe européenne. Elle ne manque pas d’originalité, avec en plus des frères Crippa, deux jumeaux, les Dini, et le 5ème athlète, Yohannes Chiapinelli, qui était lui aussi un Ethiopien adopté en Italie…

Après ce premier mondial disputé à l’âge de 16 ans seulement, Yema a poursuivi sa progression, sur piste, avec la 6ème place sur 1500 m aux Jeux Mondiaux de la Jeunesse, et la 10ème au Mondial Junior 2014.

C’est maintenant sous la houlette de Massimo Pegoretti, un ex-athlète international italien, que les frères Crippa s’entraînent. Ce travail a payé à Samokov, Yema conquiert le titre de Champion d’Europe de cross. Le jeune Italien a su tirer partie de la grossière erreur du Russe Novikov, l’ultra favori, qui s’est trompé dans le décompte des tours et a sprinté pour l’arrivée un tour trop tôt… Et un mois plus tard, pour le cross d’Edimbourg, Yema brille à nouveau, en supplantant tous ses rivaux.

En Italie, les passionnés n’ont pas manqué de souligner que Yema est seulement le 2ème Italien à remporter l’or dans ce championnat. Le premier avait été Andrea Lalli, qui présente la particularité d’avoir été trois fois sacré, en junior, en espoir, puis en senior.
C’est tout le futur qu’on peut souhaiter à Yema Crippa, qui rêve aussi de s’exprimer sur 5000 m et 10000 m, comme son idole Mo Farah, né, lui en Somalie.

> Texte : Odile Baudrier

> Photos : Gilles Bertrand