Usain Bolt a fait les titres de la presse jamaïcaine avec le don effectué à son ancien lycée. Exactement au même moment où la presse britannique révélait qu’il avait quitté une boîte de nuit londonienne en oubliant de payer sa note de 15.000 dollars.  

 

15.000 dollars. C’est la note salée qu’Usain Bolt avait laissé à la boîte londonienne « Drama », le tout nouveau club très sélect de Londres. Le sprinter y était présent pour la soirée d’ouverture, avec quelques invités, et tout ce petit monde aurait dégusté champagne Dom Perignon et vodka Belvedère pour un total de 15.000 dollars.

Mais le sextuple champion olympique avait quitté les lieux sans passer par la caisse… Avant de revenir dès le lendemain pour s’acquitter de sa facture, arguant d’une simple méprise, dont le club l’excusait de bon cœur dans les colonnes du « Daily Mirror ». Une star comme Usain Bolt pour une ouverture représente un sacré atout pour un nouveau club. Le même week-end, le sprinter était initialement prévu au meeting de Bruxelles, et y avait renoncé en arguant de sa fatigue de fin de saison.

10.000 dollars. C’est le montant remis par Usain Bolt à son ancien lycée, le « William Knibb Memorial High School », en remerciement pour le rôle important joué par son lycée dans sa carrière. Le sprinter a remis des équipements pour les joueurs de foot et de cricket. Une jolie opération de communication évidemment bien relayée par les médias jamaïcains, satisfaits de montrer les liens forts du sprinter avec ses racines.

Toutefois en reprenant cette info à destination du Royaume Uni, le site d’Eurosport UK a commis une grosse bévue, annonçant une donation d’un montant de 1.3 million de dollars, soit 838 millions de livres. Une somme paraissant évidemment énorme pour un don à un simple lycée !

 

En réalité, il s’agissait de dollars jamaïcains et non US, et la contre valeur remise aux élèves de Montego Bay s’élève à 10.000 dollars US…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Getty by IAAF