Tanguy Pepiot à l'arrivée de son 3000 m steeple, il vient de comprendre son erreur

Tanguy Pepiot à l’arrivée de son 3000 m steeple, il vient de comprendre son erreur

 

Depuis l’automne 2013 Tanguy Pepiot poursuit des études universitaires dans l’Oregon et fait partie de la célèbre équipe de demi fond des Ducks. Pour sa course de rentrée sur 3000 mètres steeple, le Français a crevé l’écran. Scénario.

bowerman aTanguy Pépiot se souviendra longtemps de ce 3000 mètres steeple de rentrée qu’il disputait sur la célèbre piste du stade Universitaire de Eugene. Une course qu’il avait remportée en 2014.

Rien de plus banal que de disputer une réunion de printemps pour tester sa forme, en ce 13 avril, le meeting Pepsi était donc parfait pour cet espoir du demi fond français qui poursuit des études universitaires en sciences sociales dans l’Oregon depuis deux ans et demi, tout en portant le célèbre maillot des Ducks flanqué du célèbre O comme Oregon.

La vidéo fait un malheur sur Youtube, elle montre la dernière ligne droite de Tanguy demandant aux spectateurs massés dans la tribune centrale d’applaudir une victoire qui lui semble acquise. Il ralentit l’allure, se laisse envahir par la douce euphorie d’une victoire, sans voir qu’à sa droite Meron Simon revient comme un boulet de canon pour le coiffer sur la ligne.

Cela rappelle le finish de Hassiba Boulmerka lors des Jeux Meds

Qu’importe le chrono, il n’était pas des plus élevés (temps final 8’57″93), mais c’est une véritable gifle que prenait le Français, avec une double peine depuis que la vidéo tourne sur Youtube reprise par les sites d’athlé outre-atlantique ainsi que par les web sites dont le fond de commerce est l’anecdote version « école du rire » .
Cela rappelle le finish de Hassiba Boulmerka lors des Jeux Meds en 1993 qui avaient été disputés à Narbonne, l’Algérienne elle aussi convaincue de sa victoire, appelant de la même façon le public à l’ovationner sans voir dans son ombre le retour en trombe de Frédérique Quentin.

Maintenant, il ne reste plus qu’à Tanguy Pépiot à faire oublier cette petite mésaventure. D’une façon simple, en tombant les chronos lors de ses prochaines sorties sur piste.

Cet hiver, il faisait partie intégrante de l’équipe première de cross des Ducks se plaçant 47ème lors de la grande finale des championnats NCAA de cross alors que l’été dernier, il s’était hissé au 6ème rang sur le steeple.
3ème lors des Europe espoirs en 2013 avec un meilleur temps personnel de 8’33″42 sur 3000 mètres steeple, son chrono hivernal sur 3000 m (7’59″27) lui laisse désormais espérer un temps sous les 8’30 ».

> Texte SPE15

> A lire également : Eugene, the track Town