Anita Hinriksdottir s'affirme sur 800 mètres

Anita Hinriksdottir s’affirme sur 800 mètres

Quatre records d’Europe juniors ont été gommés durant le Championnat d’Europe de Prague, grâce à l’Islandaise Anita Hinriksdottir sur 800 mètres, la Roumaine Florentina Marincu à la longueur, les Polonais Ewa Swoboda sur 60 mètres, et Konrad Bukowiecki au poids.

 

Génération Y. Les jeunes talents de l’athlétisme font partie de cette cohorte qu’on prétend souvent rebelle au travail. Mais la brillance de certains juniors confirme que leur entraînement se situe aux antipodes d’un tel concept. Et on pourrait parler pour eux d’une « Génération Zéro Complexe ». Dans la belle arène O2 de Prague, ils ont été quatre à effectuer une démonstration de leur potentiel sans appel, capables de battre un record d’Europe junior.

MARINCU JUNIOR LONGUEUR PRAGUE aDans le sautoir du saut en longueur, la Roumaine Florentina Marincu a déstabilisé ses rivales. Elles ont appris à leurs dépens que cette gamine se battait jusqu’au bout, et ne se laissait pas griser par la réussite. Elle gomme le record d’Europe à deux reprises dans sa finale ! Son mental est au niveau de son physique. Elle réussit à se remobiliser après son 2ème essai, qui l’a propulsé à 6.70 mètres, et elle gagne encore quelques centimètres à sa dernière tentative, 6.79 mètres, et la médaille de bronze dans la poche. Elle n’a que 18 ans, cependant son expérience internationale n’est pas récente, elle avait déjà disputé l’Europe en salle il y a deux ans.

Anita Hinriksdottir, excellente sur le 800 m

Sur le 800 mètres, l’Islandaise Anita Hinriksdottir a marqué les esprits par sa capacité à prendre en main ses courses en se plaçant constamment en tête de ses trois courses. La jeune fille de 19 ans ne connaît pas encore d’autres stratégies, et la méthode lui a garanti un très bon chrono dès ses séries, 2’01’’56, c’est le nouveau record d’Europe ! Sa demi-finale est de qualité, elle ne se fait déborder que sur la fin de course, et passe le cut avec aisance, pour une finale qu’elle finit dans la souffrance, 6ème.
La Championne d’Europe junior en titre n’est née qu’en 1996, et arrivait dans ce rendez-vous pour s’aguerrir et apprendre. Cette longue et fine jeune fille assimile visiblement très vite. Son style est pourtant très atypique, les bras dépliés et écartés du corps. Son entraîneur Gunnar Páll Jóakimsson va-t-il maintenant travailler à le rendre plus conforme aux habitudes sur cette distance pour qu’elle explose très vite cette barrière des 2 minutes qu’on lui promet déjà ? Réponse dès cet été !

Ewa Swoboda, 17 ans et demi, et 7’’20 sur 60 m

La Pologne repart de Prague avec 7 médailles, au 7ème rang européen, mais deux jeunes talents ont lancé un signal fort en République Tchèque, avec leurs deux records d’Europe. Le Polonais Konrad Bukowiecki n’a pas encore fêté ses 18 ans. Il était devenu champion du monde junior en 2014 et il balance cette fois son poids à 20.63 m.

Sur le 60 mètres, Ewa Swoboda scintille également avec les cristaux bloqués à 7’’20 dans une finale où la Hollandaise Dafne Schippers a donné le rythme, emmenant 7 sprinteuses sur 8 vers leur record personnel !
Et la performance de cette jeune fille sonne avec d’autant plus d’emphase qu’elle ne fêtera ses 18 ans que cet été prochain, justement durant le Championnat d’Europe juniors de Eskilstuna en Suède….

    Texte : Odile Baudrier
    Photos : Gilles Bertrand