Abdellatif Meftah lors de son abandon en 2012 aux J.O. de Londres

Abdellatif Meftah lors de son abandon en 2012 aux J.O. de Londres

Blessé au genou, Abdellatif Meftah ne disputera pas le Mondial de Pékin sur marathon. Il était le seul coureur français à s’être qualifié sur cette distance. 

 

Pour la première fois depuis la création du Mondial en 1983, aucun marathonien français ne sera présent.

En effet, Abdellatif Meftah vient de déclarer forfait. Une douleur persistante au genou l’a empêché de se préparer convenablement pour cet événement.

La prise en charge par le staff médical de la FFA et le bilan d’imagerie médicale ont permis de déceler une bursite.

La décision commune de l’athlète, son entourage, la DTN et le service médical de la FFA a été de renoncer aux Championnats du monde, vu le retard pris dans la préparation.

Il avait été le seul (hommes et femmes confondus) à réussir les  minima qualificatifs pour Pékin en réalisant le temps de 2h 11’ 11 » lors du marathon de Paris.

Ce forfait fait suite à une longue série de renoncements parmi les qualifiés à ce Mondial, Valentin Lavillenie, Antoinette Nana Djimou, Wilhem Belocian, Yohann Diniz et bien entendu Mahiedine Mekhissi opéré du pied au printemps.

Le forfait de Abdellatif Meftah qui pour la première fois de sa carrière s’était qualifié pour un Mondial relance bien entendu le débat sur  l’état de santé du marathon français dans l’incapacité de sortir de la grosse ornière dans laquelle il reste coincé malgré la mise en place d’un plan marathon dont on devine sans difficulté l’échec à venir.

 

> Texte et photo Gilles Bertrand