Los Angeles veut éradiquer le problème des sans abris, très nombreux dans la ville californienne, pour favoriser sa candidature pour les JO de 2024.

 

skid row

Los Angeles veut s’attaquer au problème des sans abris. Dans un but très intéressé. Le Maire sait que ces milliers de personnes vivant dans les rues de sa ville pourraient nuire à la candidature pour les JO de 2024.

Comme l’a expliqué le conseiller municipal Gilbert Cedillo au « Los Angeles Times », si Los Angeles veut être une grande ville capable d’accueillir les JO, elle ne devrait pas afficher entre 25.000 et 50.000 personnes vivant dans les rues.

Le quartier de Skid Row n’est plus le seul lieu d’accueil des sans abri, qui prolifèrent à travers tous les quartiers, les environs d’Hollywood Boulevard n’y échappent pas et sans compter les milliers de personnes campant à longueur d’année sur Venice Beach.

La Municipalité veut impulser un plan de construction accéléré pour accueillir ces déshérités, avec un budget dégagé de 100 millions de dollars.

Mais comme l’a souligné au « Los Angeles Times », Alice Callaghan, une avocate spécialisée dans la défense des sans abris de Skid Row, le risque est grand que l’opération consiste simplement à diminuer la « visibilité » des sans abris. En rappelant également que cette somme de 100 millions apparaît bien faible au regard d’une candidature qui atteindrait 6 milliards de dollars…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.