Les Jeux Paralympiques se trouvent face à des problèmes financiers importants qui pourraient provoquer une remise en cause de certains aspects de l’organisation. D’autant qu’il semble que le comité de Rio 2016 fait face à des difficultés financières plus globales.

 

RIO MASCOTTE PARALYMPIQUE

 

Les Jeux Paralympiques sont-ils en danger ? Les rumeurs grondent autour de problèmes financiers menaçant pour les Jeux prévus à Rio à partir du 7 septembre. Ceci suite au manque de moyens du comité d’organisation de Rio 2016.

Avec une première conséquence, Rio 2016 n’a pas versé aux Comités Paralympiques Nationaux les sommes prévues contractuellement, et destinées à régler les frais de déplacement de leurs équipes et autres coûts d’organisation. La date limite fixée à fin juillet n’a pas été respectée, et ceci met en difficulté certains comités se trouvant ainsi dans l’incapacité d’assumer ces dépenses, et en particulier le paiement des billets d’avion pour leurs équipes. Selon les informations du site « InsideTheGames », une réunion d’urgence est programmée entre Rio 2016 et IPC, la fédération internationale paralympique, afin de trouver une solution.

Rio 2016 à la recherche de nouveaux partenaires pour les Jeux Paralympiques…

Cette situation ferait suite à des problèmes financiers plus importants que connaît actuellement le comité Rio 2016, et qui suscitent des questionnements sur sa capacité à organiser les Jeux Paralympiques dans les conditions initialement prévues. Certains alarmistes ont même laissé entendre que le programme pourrait être revu, pour diminuer le nombre de sports présents à Rio. Mais le Comité d’organisation conteste ces rumeurs, et admet seulement rechercher des économies en particulier sur les structures d’accueil. Le porte parole de RIO 2016 a également avoué publiquement que la prospection de nouveaux partenaires pour les Jeux Paralympiques a repris, avec l’espoir de recueillir ainsi de nouvelles ressources. Un scénario légèrement saugrenu d’autant que les Jeux Paralympiques souffrent aussi d’un déficit dans les ventes de billets qui dénote e un manque d’intérêt du public sur cet évènement.

L’affaire du boycott de la Russie n’est évidemment pas non plus un élément très favorable pour ces Jeux Paralympiques. Le Tribunal Arbitral du Sport n’a pas encore rendu son verdict sur l’appel formulé par la Russie sur cette décision excluant l’ensemble des sportifs paralympiques russes.

Le CIO n’a pas apprécié ce choix radical et la Russie ne s’y est pas trompée, Vladimir Lukin, le président du Comité Paralympique de Russie a ainsi personnellement demandé à Thomas Bach d’intervenir en sa faveur pour que les sportifs paralympiques russes puissent se rendre à Rio.

A l’annonce de la décision d’exclusion, le 7 août, Sir Philip Craven, le Président de l’IPC, n’avait pas dissimulé combien elle lui avait été difficile à prendre, avouant même avoir passé cinq nuits sans dormir. Mais on peut prédire que l’insomnie du Britannique risque de devenir chronique…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.