La chaîne américaine NBC pèse très lourd sur les Jeux Olympiques, au point qu’elle a souhaité modifier l’ordre de défilé des équipes pendant la cérémonie d’ouverture, pour que les Etats-Unis défilent les derniers ! Son très contrat olympique lui a tout de même permis de décaler les horaires de la natation pour obtenir plus de visibilité aux Etats-Unis. En parallèle, NBC retardera la diffusion de la cérémonie d’ouverture pour pouvoir intégrer les publicités de ses annonceurs à son gré

Sanya Richards Ross, non sélectionnée cette année après 3 JO, commentera les JO de RIO pour NBC

Sanya Richards Ross, non sélectionnée cette année après 3 JO, commentera les JO de RIO pour NBC

 

 

Comment dire non au plus gros partenaire des Jeux Olympiques ? Les organisateurs de RIO se sont trouvés confrontés à ce dilemme lorsque NBC leur a demandé de modifier l’ordre des équipes pendant le défilé de la cérémonie d’ouverture. Avec un objectif clair : que les Etats-Unis défilent les derniers pour être plus visibles !

Pour cela, il fallait que RIO 2016 utilise l’ordre alphabétique anglais pour organiser le placement des nations et non pas l’ordre alphabétique portugais. Mais les négociations de NBC n’ont pas abouti, la demande a été rejetée, au nom de la règle d’un défilé organisé selon la langue du pays organisateur, et donc le portugais.

Un épisode qui donne une idée des exigences de NBC, qui est le diffuseur exclusif des droits olympiques aux Etats Unis depuis 1988, et pour un montant mirifique, avec 12 milliards de droits, et négociés jusqu’en 2032. Comme le rappelle le site « japantoday.com », il s’agit du plus gros contrat olympique.

NBC a tout de même vu aboutir une autre demande, celle de retarder les finales de la natation dans la soirée, afin que ces horaires soient plus conformes à ceux du public américain, sachant que ce sport est le plus populaire aux States.

Une heure de décalage pour la cérémonie d’ouverture

Mais NCB s’est tout de même retrouvé sous le front des critiques dans son pays, avec sa décision de décaler d’une heure la diffusion de la cérémonie d’ouverture de ce vendredi 5 août. Un choix qui a beaucoup surpris dans la mesure où le décalage horaire Brésil-Côte Est Etats Unis  est de seulement une heure.

La non diffusion en direct de la cérémonie d’ouverture est devenue la règle chez NBC depuis les JO d’hiver en 2010, et pour les Jeux d’été, aucune cérémonie n’a été transmise en direct depuis les JO d’Atlanta en 1996. Et ce n’est pas du goût de tout le monde aux Etats-Unis…

NBC s’est retrouvé mis sur le grill lors d’une récente conférence de presse, mais Mark Lazarus, le Président de NBC Sports, a justifié sa décision par des raisons très pragmatiques : pouvoir intégrer des publicités des annonceurs dans la cérémonie au moment opportun.

La garantie pour la chaîne de récupérer des revenus conséquents pour financer une opération certes coûteuse en terme de budget, mais très productive sur le plan des recettes. Les JO de Londres ont été l’évènement sportif le plus regardé de l’histoire de la chaîne, et ont généré 120 millions de profits.

La chaîne ne dissimule pas bâtir un spectacle destiné au très grand public, pas spécialement à des amateurs de sport, et en particulier à une majorité de femmes. Il s’agit plutôt d’orchestrer de belles histoires autour des sportifs. NBC croyait ainsi disposer d’un sérieux joker, avec le come-back d’Aries Merritt. Le hurdler a effectué un retour impressionnant après sa greffe du rein à l’automne, et un parcours de ce type était susceptible d’émouvoir les téléspectateurs et téléspectatrices. Mais Aries Merritt n’a pu finalement se qualifier pour les JO pour un petit centième.

Pour pallier à la « perte » de cette « story telling », NBC a intégré Sanya Richards Ross, prolixe athlète, avec 3 Jeux Olympiques à son actif, qui n’a pu se qualifier cette année, et sera donc l’une des voix de cette olympiade brésilienne.

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : D.R.
Étiquettes: