La Turquie lâche Elvan Abeylegesse. A tort ?

16 août 2015

La Turque Elvan Abyelegesse a été la première athlète sanctionnée suite aux analyses avec effet rétroactif des anciens échantillons de 2005 et 2007. Sa Fédération a pris les devants pour l’annoncer. Mais l’AMA pourrait remettre en cause le principe de sanctions pour des éléments antérieurs à 2009.

 

abbeylegesse

On pensait que ce n’était probablement plus qu’une question de quelques jours pour que soit enfin connue la liste des « IAAF 28 », comprenez des 28 athlètes sanctionnés par l’IAAF sur la base d’échantillons positifs en 2005 et 2008. Et l’impatience est grande chez les athlètes, avec la perspective de 10 médailles à redistribuer.

La Turquie est, à ce jour, la seule fédération à avoir décidé d’anticiper cette annonce de l’IAAF. Elle a préféré confirmer officiellement la rumeur sur Elvan Abeylegesse. Probablement pressée par la présence de la coureuse de 10.000 mètres dans la délégation turque pour le Mondial de Pékin débutant dès le 22 août.

Avec Elvan Abeylegesse, il s’ajoute maintenant un nouveau cas « lourd » de dopage au bilan déjà déplorable de la Turquie, affichant un total de 50 athlètes suspendus entre 2013 et 2014. Et non des moindres. Avec les noms d’Asli Cakir, Alemitu Bekele et Nevin Yanit, les deux dernières sacrées championnes d’Europe à Barcelone en 2010.

L’AMA très prudente sur les sanctions

Pourtant l’Agence Mondiale Anti Dopage pourrait jouer les trouble fête dans cette opération « Athlé propre » de l’IAAF. Elle a annoncé ce 15 août que ses experts allaient s’attaquer à l’analyse de la base de données IAAF.

Mais avec un très gros bémol : l’AMA s’inquiète qu’aucun test découlant de la base de données avant 2009 ne puisse être considéré comme preuve de dopage.

Et l’institution mondiale a même lancé un véritable avertissement en déclarant qu’une telle allégation serait irréfléchie et même diffamatoire.

Alors, quel sera finalement l’avenir de cette affaire ?? La Britannique Jo Pavey et l’Américaine Kara Goucher recevront-elles leur médaille d’Osaka ? Et les autres athlètes défaillants seront-ils sanctionnés ou pas ?

L’annonce ou pas par l’IAAF de la liste des 28 aura-t-elle lieu ? Avec quelles conséquences ???

    • Texte : Odile Baudrier

> Photo : D.R