Jama Aden, interpellé par la police espagnole pour faits de dopage

20 juin 2016
Jama Aden

Jama Aden

 

Jama Aden, l’homme derrière les records du monde de Genzebe Dibaba et de plusieurs autres athlètes, a été interpellé par la police espagnole ce lundi 20 juin, mis en cause pour détention de produits dopants.

 

La nouvelle a été révélée par le site de « El Pais », et il s’agit d’une véritable bombe. L’entraîneur Jama Aden a été interpellé ce jour par la Police Espagnole à Sabadell, la base arrière de son team d’athlètes.

Sur l’information dévoilée à 12h45 sur El Pais et complétée à 14h15, il apparaît que le coach de Genzebe Dibaba, ainsi que l’un de ses physiothérapeutes de nationalité marocaine, a été escorté par la police espagnole, dans une action en commun avec l’agence anti-dopage espagnole, après qu’il ait été découvert de l’EPO et d’autres produits interdits dans l’hôtel Arrahona, dans lequel s’installait chaque saison le coach somalien évoluant pour le Qatar, ainsi que ses athlètes, Genzebe Dibaba, Suleiman, Kaki…

Selon nos informations, l’affaire fait suite à une enquête impulsée par le service des investigations de l’IAAF, et une source informée mais souhaitant rester anonyme nous avait expliqué que Jama Aden était placé sous surveillance depuis de très longs mois. Il y a une dizaine de jours, cette source confirmait l’espoir que l’enquête allait très vite aboutir et que le dénouement était proche pour que les agissements de Jama Aden soient stoppés avant les Jeux Olympiques.

Dans le passé, deux athlètes du coach avaient été contrôlés pour dopage, la Française Laila Traby et le Qatari Hamza Driouch. Le jeune athlète avait d’ailleurs mis en cause son ex-coach dans nos colonnes, provoquant une menace de procès par Jama Aden. Et Hamza Driouch avait ensuite souhaité atténuer ses propos sur notre site, par une demande de rectification.

La réussite de Jama Aden devenait de plus en plus insolente, et les trois records du monde réalisés par ses protégés mi-février lors du meeting de Stöckholm avaient créé une véritable sensation, surtout par le record du mile de Genzebe Dibaba, qui gommait la marque de la Roumaine Doina Melinte, vieille de 26 ans.

D’autant que Jama Aden avait annoncé avec une précision parfaite les temps de passage de Genzebe Dibaba, comme il l’avait déjà fait lors de son record du Monde du 1500 mètres l’été dernier, lorsqu’avec 3’50’’07, elle avait balayé le record de la Chinoise Qu Yunxia.

Après ce record du mile, Genzebe Dibaba avait brillé au Championnat du Monde en salle, avec le titre sur 3000 mètres, mais sa course de Portland avait été sa dernière prestation. Officiellement, Genzebe Dibaba était blessée, elle n’avait pu ainsi disputer son premier 10000 mètres prévu pour la mi-mai, et elle avait enchaîné les forfaits.

Autant d’éléments qu’on pouvait interpréter aussi comme des signaux qu’un avertissement avait été lancé à l’Ethiopienne et/ou à son coach.

Il semblerait que Genzebe Diba, Kaki, et d’autres athlètes du groupe aient été interpellés en même temps que leur coach, et qu’un contrôle anti-dopage leur sera imposé…

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand