L’an passé déjà, Genzebe Dibaba avait réalisé une saison en salle époustouflante en battant 3 records du monde. Sur la piste de Stockholm, elle épingle cette année celui du 5000 mètres avec un temps de 14’18″86.

 

Genzebe Dibaba sur orbite pour un record du monde stratosphérique

Genzebe Dibaba sur orbite pour un record du monde stratosphérique


 
Paul Renaudie, 1’47 »96 sur 800, minima réussi pour les Europe, a eu à peine le temps de retrouver son souffle et d’interpréter sa course qu’il a pu assister à la course « mobylette » de Genzebe Dibaba.

 

Un an après l’incroyable semaine au cours de laquelle elle établissait 3 records du monde, 3’55 »17 sur 1500 m à Karlsruhe, 8’16 »60 sur 3000 m à Stockholm et 9’00 »48 sur 2 miles à Birmingham, l’Ethiopienne s’est attaquée au record du monde du 5000 mètres dans une Arena survoltée. D’autant plus hystérique que la sœur cadette des Dibaba imprima de suite le bon tempo. Avec l’aide d’un lièvre sur seulement 2 km car personne ne pouvait ensuite assurer un tel rythme à 2’51 » au km pour cloquer après 25 tours un temps de 14’18 »86, nouveau record du monde.

 

Celle qui s’entraîne avec Jama Aden qui fut l’instant d’un automne, l’entraîneur de la française Leila Traby, a démontré une telle aisance sur une distance où seules deux femmes ont fait mieux qu’elle en plein air, Tirunesh Dibaba avec 14’11»15 » (Oslo 2008) et Meseret Defar avec 14’12»88 (Stockholm 2008).

 

Ce record du monde en salle, même s’il s’agit d’une distance peu courue, fera une nouvelle fois couler beaucoup d’encre. Car Genzebe Dibaba possédait un record en plein air à 14’28 »88, établi l’an passé à Monaco. Soit un gain de 10 secondes, un véritable océan à avaler.

 

Ce fut à n’en pas douter la soirée Jama Aden avec 3 victoires et un record  du monde car en plus de l’exploit de Genzebe Dibaba,  Musaeb Balla s’impose sur 800 mètres en 1’45»48 et Abdullah Haroun encore junior, réalise 45»39 sur 400 m, nouveau record d’Asie, la nouvelle garde du Qatar.

Étiquettes: