La liste des marcheurs russes suspendus pour dopage s’est encore allongée. Cette fois, il s’agit d’athlètes de moindre niveau, mais la sanction est à nouveau prononcée à partir d’anomalies du passeport biologique.

 

Un record pour Viktor Chegin, l'entraîneur russe de marche, avec ses 20 athlètes contrôlés positifs, dont Kirdyapkin, champion du monde à Berlin

Un record pour Viktor Chegin, l’entraîneur russe de marche, avec ses 20 athlètes contrôlés positifs, dont Kirdyapkin, champion du monde à Berlin

 

Andrei Ruzavin et Nina Okhotnikova sont les nouveaux marcheurs sanctionnés par la Fédération russe. Mais cette fois, le coffre fort des médailles à restituer ne va pas se gonfler comme lors des précédentes suspensions de ces derniers mois.

 

Andrei Ruzavin a bien été un talentueux junior, champion du monde en 2004 et d’Europe en 2005, mais la suite de sa carrière n’a rien révélé d’exceptionnel, excepté une 3ème place à la Coupe du Monde de marche 2014, et il avait ainsi terminé 49ème sur 20 km au Mondial 2013. Et pourtant, Andrei Ruzavin, 29 ans, se voit suspendu pour une durée de 2 ans et demi, avec des résultats annulés à divers dates et depuis 2011.

 

La confirmation que le dopage touche vraiment en profondeur cette discipline en Russie, et qu’elle était probablement la base la plus solide de la fameuse école qu’on associait à Viktor Chegin, présenté à tout va comme un orfèvre en matière de préparation et de technique.

 

Quelle autre méthode que le dopage connaissait vraiment le coach russe pour l’utiliser jusque sur des athlètes comme Ruzavin  ???

 

L’autre question qui s’impose est celle de la précocité du dopage effectué. Y avait-il un âge minimum pour que les produits interdits soient utilisés ? Car la marcheuse Nina Okhotnikova a 24 ans et pour elle aussi, les périodes douteuses sur son passeport biologique remontent à 2011, elle n’avait alors que 20 ans…. Et le seul fait de gloire de sa carrière remonte justement à 2011, il s’agit d’un titre de vice-championne d’Europe espoir.

 

Dope-toi et marche. C’est peut-être ça le vrai secret de la fameuse école russe ????

 

  • Texte : Odile Baudrier
  • Photo : Gilles Bertrand
Étiquettes: