Le Bronx est connu pour son sinistre taux de criminalité. Mais à l’écart de ces guerres fratricides entre gangs latinos, ce district de New York renferme un petit joyau, le Van Cortlandt Park, un écrin de verdure connu depuis un siècle comme place forte du cross country aux Etats Unis. Découverte un jour de cross scolaire réunissant les écoles du grand New York.

 

cross VC 20

 

 

Ligne 1, la ligne du Bronx. Elle coupe la 125ème, puis l’Harlem River. Elle borde le Yankee Stadium puis longe non loin les rives de l’Hudson. New York s’étire, s’allonge en un fourmillement d’immeubles de briques sombres. Le métro en crissant sur ses rails rentre dans le Bronx, on lâche Broadway filant plein Nord, Van Cortlandt Park se devine à droite, d’une parure pourpre étincelante, son petit lac, son golf et au delà d’un mur végétal de roseaux duveteux, une immense plaine, un ovale presque parfait, un oasis de quiétude où le bruit sourd de la ville s’étouffe enfin.

En plein coeur du Bronx, Van Cortlandt Park, un havre de paix ? Les pick up des gardes forestiers tournent en silence sur une allée de cendrée. Quelques dames corpulentes marchent d’un bon pas. Quelques joggers aussi. Des retraités dans la nonchalence, à tuer le temps. Des chiens en laisse. Des bébés en poussette, la vie de quartier, loin en apparence d’une délinquance qui a miné ce district de New York livrés aux latinos pistoléros.

Sur l’anneau de cendrée, deux petites banderoles jaunes accrochées à de simples poteaux métalliques se dandinent dans le souffle d’un petit vent frais. Elles signifient l’essentiel : « Van Cortlandt Park, 100 ans et plus de cross country ».

En plein coeur du Bronx, cet espace de verdure est considéré aux Etats Unis comme une place historique du cross country américain. La première compétition remonte à 1913 et depuis ce temps lointain, rien n’a changé, pas même le parcours de 3 miles ou 5 miles, le même tracé immuable grimpant à flanc de coteau où de petites falaises de grès émergent au delà de la cime des arbres. Cette côte, « the wall », s’est figée dans la mémoire de milliers de coureurs.

Des championnats nationaux y ont été organisés, le légendaire Pat Porter y a remporté son sixième titre national, des championnats NCAA aussi, des épreuves régionales et locales par centaines, écoles privées, écoles publiques, établissements catholiques, le célèbre Manhatan College Invitational Cross Country et ses 12 000 participants. Une constellation d’épreuves et de rassemblements jeunes, plusieurs par semaine, organisés sans fioritures, sans apparats, dans le plus simple « appareil », pour nourrir la légende d’un lieu unique et anachronique dans un tel contexte urbain. Au coeur de New York, le Bronx, terre de cross ? Il faut se méfier des apparences !

> Texte et photos : Gilles Bertrand

 

cross VC 1

 

cross VC 3

 

cross VC 4

 

cross VC 5

 

cross VC 2

 

cross VC 16

 

cross VC 19

 

cross VC 15

 

cross VC 21

 

cross VC 12

 

cross VC 17

 

cross VC 14

 

cross VC 22

 

cross VC 18

 

cross VC 6

 

cross VC 8

 

cross VC 9

cross VC 10

cross VC 13

 

cross VC 20

 

cross VC 23

 

cross VC 25

cross VC 27

 

cross VC 28

 

cross VC 29

 

cross VC 26