mb marche a

Dans les radars de la lutte anti dopage, Bertrand Moulinet semble être tombé dans les mailles du filet de la brigade. Ce matin, il a fait l’objet d’une perquisition diligentée suite à un contrôle anti dopage au premier abord positif.

 

Selon deux sources, Bertrand Moulinet a fait l’objet d’une perquisition à son domicile de Font Romeu ce matin à la première heure.

moulinetA l’arrivée des forces de gendarmerie, il aurait tenté de dissimuler une valise comprenant des produits qui vont faire l’objet d’analyses. Il aurait été placé en garde à vue à l’issue de cette interpellation.

Cette opération faisait suite à un contrôle anti dopage remontant à deux semaines qui selon nos sources serait positif. Il aurait également subi un second contrôle pour tenter de valider les résultats du premier.

Bertrand Moulinet après son doublé époustouflant aux J.O. de Londres, 8ème sur 20 km et 12ème sur 50 km avait connu un passage à vide. Mais l’année 2015 se présentait sous les meilleures auspices avec deux grosses perfs. A Arles le 8 mars en réalisant 1h 19’18’’second derrière Yoann Diniz puis au Portugal dimanche dernier 4ème en 1h 21’10 ».

C’est un nouveau scandale qui éclate dans la sphère athlé en France. Précisons que l’athlète français entretenait des liens très étroits avec la communauté des marcheurs russes et ukrainiens.

A 23h 15, sur son compte facebook, Bertrand Moulinet reconnaissait les faits, renonçant même à l’analyse de l’échantillon B. Le produit incriminé est le FG4592, un agent stimulant l’EPO. Il s’agit d’une molécule facilement accessible sur internet, un agent stimulant de l’EPO (32 $US les 5 mgr).

> Texte : Gilles Bertrand