Chaque année, 100 épreuves indoor sont organisées dans le Armory Track, un lieu unique dans le monde de l’athlétisme.

 

Ce lieu est unique au monde. On y rentre par un grand hall situé au 168 de la rue Armory, dans le quartier Nord de New York.

Il s’agit d’un immense bâtiment construit en 1909 et connu pour avoir été un établissement militaire puis un lieu d’accueil pour les sans abris. Mais après bien des fortunes diverses, c’est en 1993, que cet ensemble est réhabilité pour devenir l’Armory Track Invitational.

Ce centre dédié au sport et à la jeunesse est unique car en plein cœur de l’Upper Manhattan, c’est un poumon de vie pour accueillir à la fois une jeunesse athlétique et une jeunesse de quartiers en quête de sociabilité.armory a

Car tel était le projet de Nobert Sander ancien vainqueur de Marathon de New York en 1974 et de Michael Frankfurt  associés pour ouvrir un lieu de vie mixant sport, éducation et culture.

Pour cela, la Fondation Armory fut créée pour récolter pas moins de 25 millions de dollars  afin de viabiliser un tel espace en le dotant notamment d’une piste d’athlétisme indoor. Les grandes multinationales telles que Coca Cola, AT&T ont suivi le projet mais aussi la communauté du running avec la firme New Balance, Runner’s World, Mondo et le New York Road Runners. Quant au volet social, le Charles Rangel Technology et Learning Center voyait le jour pour permettre à des milliers de jeunes de se former à l’informatique ou bien d’apprendre l’anglais pour les communautés immigrées.

Mais dans l’espace médiatique, c’est bien entendu le New Balance Track Center qui retient l’attention car il s’agit d’une salle aux critères internationaux dédiée à l’athlétisme indoor. Et de la fin octobre à la fin mars, celle-ci accueille 100 compétitions dont les deux plus prestigieuses des Etats Unis, l’Armory Track Invitational et les Millrose Games,  cette vieille institution athlétique créée en 1914 qui a quitté le mythique Madison Square Garden pour rejoindre la structure Armory en 2011.

Au milieu d’un programme hétéroclite réunissant sur cet anneau de tartan près de 125 000 compétiteurs chaque année, ce sont les deux temps forts de la saison hivernale américaine qui se déroulent dans cette enceinte.

100 compétitions par an et 125 000 compétiteurs

L’Armory Track Invitational qui aura lieu cette année les 30 et 31 janvier est le pendant hivernal des Penn Relays, des Texas Relays ou des Drake Relays avec la participation des universités américaines les plus prestigieuses et d’une centaine de lycées. C’est la clef de voûte de tout l’édifice, un meeting qui a nourri et mis en appétit des énergies pour que ce lieu devienne en seulement deux décades un vrai théâtre athlétique newyorkais où s’expriment vétérans, jeunes, scolaires, handicapés, universitaires et parfois certains des meilleurs athlètes mondiaux qui cette année encore animeront un show télévisé de deux heures, point d’orgue de ces deux journées d’athlétisme endiablées à donner la migraine aux juges qui assurent le succès de telles rencontres.

L’équivalent n’existe pas. Il n’est pas étonnant que certains clubs français tentent leur chance et font le grand écart atlantique pour découvrir cette ambiance si particulière, ce professionnalisme, cette mixité qui permet de penser que l’athlé indoor ne doit pas se résigner à l’exclusion. Renaud Lavillenie y a sauté bien avant son envol, cette année, ce sera le club étudiant de Poitiers qui dans les frimas d’un New York engourdi viendra se chauffer aux lustres de l’Armory Academy aux côtés de Mary Cain, la petite étoile du demi fond US. Ca vaut bien quelques rêves !

> Texte : Gilles Bertrand

> Photo : Armory Track Invitational

> Pour en savoir plus : le site de Armory Track

Étiquettes: