15 000 coureurs et Hassan Chahdi sur le Viaduc de Millau

6 mai 2016
Le 22 mai, 15 000 coureurs vont avoir le privilège de courir sur le plus haut viaduc du monde

Le 22 mai, 15 000 coureurs vont avoir le privilège de courir sur le plus haut viaduc du monde

Dimanche 22 mai, 14 000 coureurs seront au départ de la 4ème édition de la Course Eiffage du Viaduc de Millau. Une épreuve qui offre l’ultime plaisir de courir sur le plus haut viaduc du monde, œuvre magistrale posée dans le décor naturel des Grands Causses. Hassan Chahdi en sera le favori avec à ses côtés pas moins de 10 champions de France.  

 

Les soirs d’orage, le Viaduc de Millau brille parfois d’un rose incandescent, dans les brumes hivernales, les nuages s’accrochent comme de grosses voiles ventrues aux 7 mats, les petits matins de printemps, ces immenses piliers virent au gris métallique pour se découper dans le ciel comme un gigantesque royal clipper.

Le Viaduc de Millau n’est pas seulement un ouvrage autoroutier, ce n’est pas seulement le plus haut viaduc du monde, c’est avant tout une œuvre architecturale, une pièce moderne, monumentale, sculpturale posée majestueusement dans ce musée vivant que sont les grands causses.

« Vous ne rêvez pas d’avoir sur votre Viaduc une telle épreuve ? » dans le bureau de Frédéric Dune alors directeur de la compagnie Eiffage du Viaduc de Millau, cette phrase interrogative et presque implorante avait allumé tous les clignotants chez ce coureur de marathon expérimenté. Il avait jeté un regard sur un poster du marathon de New York représentant le Verrazano Bridge et affiché dans son bureau, il avait répondu « si l’Etat nous accorde le droit de fermer l’autoroute, on fonce ».

Ainsi avait eu lieu la première édition en 2007 offrant à 10 500 coureurs l’occasion unique de courir une épreuve à fortes émotions.

Hassan Chahdi leader français sur route et en cross

Hassan Chahdi leader français sur route et en cross

Ce devait être une édition « one shot ». « Courir entre ciel et terre » avait été un privilège rare à déguster dans le flou des souvenirs. Cinq années s’écoulèrent ainsi avant que le projet de relancer la course ne soit à nouveau posé sur le bureau d’Eiffage le concepteur de ce prestigieux ouvrage. L’Etat était prêt  à mettre les feux au vert, le voile sur la seconde édition était levé, ce théâtre à ciel ouvert s’offrait à nouveau pour un spectacle grandeur nature.

Ainsi, la Course Eiffage du Viaduc de Millau est désormais organisée  tous les deux ans dans une ville qui s’est affirmée comme la capitale de la course à pied avec dans son enceinte, trois épreuves prestigieuses, le Viaduc, les 100 km et les Templiers, trois courses emblématiques, trois courses de tempérament,  trois courses d’exception, dans l’univers du running hexagonal.

La quatrième édition aura lieu le 22 mai prochain dans une ville totalement mobilisée pour réussir cet événement avec notamment 1000 bénévoles et 37 associations adhérents à un tel projet, vraie prouesse technique de fermer ainsi l’autoroute pour l’offrir aux coureurs. 15 000 passionnés ont ainsi répondu présents, 14 000 seront sur la ligne de départ avec cette année, en tête de course, un plateau symbolique. L’idée était de réunir une dizaine de champion de France, Yannick Perroteau, manager international, a réussi ce tour de force. D’autant plus que le second round des Interclubs compliquait la chose avec de nombreux coureurs retenus au bercail pour disputer ce rendez vous printanier emblématique de l’athlétisme des clubs.

Mais c’est mission accomplie puisque Hassan Chahdi,  a répondu présent avec dans son sillage la présence de certains des meilleurs coureurs français sur route et en cross. « Une course qui relie deux mondes… » Ils seront là pour dynamiser la course mais aussi pour « communier «, partager et enrichir l’histoire d’un rendez vous symbole d’un territoire.

 > Photos Organisation et SPE15

> Suivre la page facebook : cliquez ici 

> Voir toutes les infos :  le site

LE PLATEAU ELITE :

. Hassan Chahdi : champion de France de cross 2015 et 2016 – 10 titres de champion de France sur route et en cross – 1h 01’42’’ sur semi

. Michael Gras : champion de France de marathon 2015 – 1h 06’11’’ sur semi

. Damien Gras : 1h 05’49’’ sur semi – 4 podiums à des championnats de France

. Romain Courcières : champion de France Ekiden 2016 – 1h 05’02’’ sur semi

. Mohamed Serbouti : champion de France master 10 km 2011 – 2012 – 2013 – 1h 02’36’’ sur semi

. Freddy Guimard : champion de France de cross par équipe 2016 – 1h 04’58’’ sur semi

. Onesphone Nkunzimana : vainqueur de l’édition 2012 – 1h 04’59’’ sur semi

. Mathieu Brulet : 29’34’’ sur 10 000 m et 1h 07’00’’ sur semi

. Sébastien Beltran : 1h 04’59’’ sur semi

. Laurane Picoche : championne de France de cross 2012 – 1h 11’45’’ sur semi

. Corinne Herbreteau : championne de France de marathon 2013 – 1h 14’10’’ sur semi

. Aline Camboulives : championne de France de marathon – semi – montagne en 2015 – 1h 14’53’’ sur semi

Et aussi

. Bruno Heubi : 13 sélections en équipe de France de 100 km et 24 heures

.  Philippe Rémond : ambassadeur marathon pour la FFA