pistorius 2 a

 

Le cas d’Oscar Pistorius divise une nouvelle fois l’Afrique du Sud. Un appel a été lancé contre sa condamnation à 5 ans de prison, et il pourrait aboutir à un allongement de sa sanction.  Sa proximité avec Radova Krejcir, ancien boss de la mafia, incarcéré dans la même prison, agite également le pays…

 

Cinq ans de prison seulement. La sanction avait divisé l’Afrique du Sud, estimée bien trop faible pour beaucoup de citoyens de ce pays ulcérés que la star paralympique bénéficie d’un verdict aussi favorable. En considérant l’assassinat de son amie Reeva Steenkamp comme un simple homicide coupable, et non comme un meurtre, la juge sud-africaine avantageait Oscar Pistorius, et limitait sa durée d’emprisonnement.

pistorius aLes procureurs sud-africains n’ont pas accepté ce jugement clément, et depuis qu’il a été prononcé en octobre 2014, ils se sont déployés pour trouver un moyen pour qu’il soit revu, selon les procédures existant dans le système judiciaire sud-africain.

Ces dernières semaines, la situation penche plutôt du mauvais côté pour Oscar Pistorius. Ses avocats n’ont pu stopper l’appel déposé par les procureurs cherchant à requalifier son acte en meurtre, avec le risque d’une condamnation à la prison à vie.

La vie d’Oscar Pistorius sera donc très longtemps suspendue à ces arcanes judiciaires, même s’il est plus que probable qu’il sera sorti de prison dans le cas d’un nouveau procès. C’est en effet prochainement qu’il devrait être libéré, n’ayant en réalité à exécuter que 10 mois sur les 5 ans de condamnation.

Oscar Pistorius joue au foot avec Radovan Krejcir, boss de la mafia

Les médias sud-africains se font régulièrement l’écho des conditions de la détention du sportif dans la prison Kgosi Mampuru II de Prétoria. Plusieurs sites internet sud-africains ont ainsi récemment diffusé une vidéo dévoilant un match de foot entre Oscar Pistorius et le tchèque Radovan Krejcir, un ancien boss de la mafia. Quelques images filmées avec son téléphone par un détenu qui ont provoqué un vrai scandale au sein de l’administration pénitentiaire, ulcérée d’être accusé de traiter ces deux prisonniers comme des « rois » en les laissant bénéficier d’avantages particuliers.

Le duo est effectivement plus qu’atypique. Oscar Pistorius a connu la notoriété procurée par ses 6 titres paralympiques et son combat pour évoluer parmi les athlètes valies, et la gloire que son destin exceptionnel lui a permis d’obtenir, véritable star dans son pays.

Radova Krejcir, lui, a été l’un des Tchèques les plus riches de son pays, grâce à ses  activités illégales, jusqu’en 2005 où accusé de meurtre, il fuyait vers les Seychelles puis l’Afrique du Sud. Celle-ci refusait son extradition, et Radova Krejcir renouait des liens avec la mafia sud-africaine, puis se voyait à nouveau mêlé à une affaire de meurtre dans son nouveau pays, et condamné.

Et il est vrai que la proximité entre ces deux hommes que tout paraît opposer a de quoi surprendre…

    Texte : Odile Baudrier
    Photo : Gilles Bertrand